Une empreinte invisible

A ma fille, ma vie,

Je me suis souvent demandée ce que je pourrais te laisser comme écrit pour t’exprimer à quel point je t’aime et ce depuis le jour où tu es entrée dans nos vies.

Car les mots parfois ne suffisent pas. Ils ne suffisent pas à t’écrire ce que je ressens. Car aucun mot n’est assez puissant pour décrire l’amour d’une mère. Pour te décrire mon amour.

Depuis ta naissance, j’écris. Encore et toujours. J’écris les douleurs, les difficultés, les peurs, les doutes. J’écris la peur de te perdre, la peur de ne pas t’aimer assez fort ou au contraire, trop fort. De ne pas t’aimer comme il le faut. De ne pas être à la hauteur. Parce qu’être mère, c’est accepter de ne plus contrôler sa vie. C’est accepter de voir ton coeur se séparait en deux à jamais.

Depuis ta naissance, je m’efforce de te marquer chaque jour de cet amour, pour que tu l’aies ancrée en toi toute ta vie.  Pour qu’il te porte, te donne la confiance en soi, la force et la joie d’avancer dans la vie heureuse. Que cette empreinte ne te quitte jamais.

Depuis ta naissance, tous les jours, tu nous rends fiers et heureux avec ton papa. Jamais, oh non jamais, nous n’aurions imaginé la chance de t’avoir comme petite fille. Ton père m’a dit un jour que tu donnais du bonheur aux gens (l’objectivité même tu sais). On dit de toi que tu es particulièrement attachante. Que tu es une petite fille gaie, heureuse, douce et sage. Et ils ne pourraient pas plus avoir raison. Tu as un caractère si doux. Tu aimes inconditionnellement. Et tu nous rends meilleurs. Car du haut de tes 78cm, tu es une belle leçon de vie, la plus belle.

Tu envoies des bisous à longueur de journées, à tout le monde, sans distinctions. Dans la rue, il n’y a pas un jour où ne tu t’arrêtes pour envoyer  des bisous aux passants. Et tu fais fondre mon coeur en faisant sourire celui des autres.

Ne perds jamais cela mon amour, cette sensibilité et cette douceur qui n’appartiennent qu’à toi. Mais apprends à te protéger. Tu as hérité de ma sensibilité. J’espère que tu auras hérité de ton papa pour ne pas prendre trop à coeur les choses.

Fais de ce qu’ils appellent défauts, des qualités. Tu es une belle et malicieuse petite fille et en t’écrivant ces lignes, je n’ai aucune doute que tu as les capacités de réussir ce que tu voudra entreprendre. Et que tu as les clés en toi pour devenir une femme épanouie. Fais toi confiance.

Et au cas où, le jour où tu liras ces lignes, je ne serais plus là pour te les lire, depuis quelques heures , quelques mois,  ou quelques années, saches que mon amour pour toi sera toujours à tes côtés. Une empreinte invisible, toujours là au fond de ton coeur et de tes souvenirs. Laisses la te porter.

Tu es ma plus grande fierté, mon plus bel amour.

Je t’aime éternellement,

 

 

 

2 réflexions sur “Une empreinte invisible

  1. Marlène dit :

    Les larmes me sont montées, vous avez une telle aisance à retranscrire ce qui est justement difficile à retranscrire… Vos relations semblent si saines c’est magnifique à voir. Vous êtes fière de votre petite Louise mais elle peut l’être tout autant de vous. Ici je me pose souvent les mêmes questions « suis-je assez… ou pas trop…  » etc la réponse j’essaye de la trouver dans les yeux de ma fille et de son papa au quotidien su coup. Bon week-end et belle journée à vous.

    • diane dit :

      Oh merci beaucoup pour ce commentaire qui me touche énormément ! Je ne sais pas si notre relation est saine mais en tout cas j’essaye!! Bonne semaine!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *